Sevillana : danse populaire d’espagne

Danser rentre dans toutes les coutumes du monde entier. Très énergique ou plutôt lente et silencieuse, à chacun son histoire. Aujourd’hui il est question de s’intéresser à l’Espagne, un pays très connu dans le monde pour sa langue mielleuse et ses plats délicieux. Parmi toutes les dances qui s’y pratiquent, nous en retenons une seule: la servillana, ou servillane en français. Elle est très populaire en Espagne, et s’enseigne dans plusieurs centres en France, et plusieurs autres pays. Le spectacle commence au niveau des tenues, qui sont assez voltigeuses avec plusieurs niveaux de plis.

servillana

Un peu de flamenco

La servillane peut se danser à deux, à quatre en formant un cercle, et même à trois. Les danseurs peuvent être de sexes opposés ou du même sexe aussi. Cette danse est séductrice, et on y retrouve du flamenco.
Le plus important ce sont ses étapes, car elles racontent une histoire qui semble se regrouper autour de quatre thèmes à savoir le rencontre, la séduction, la dispute et enfin la réconciliation. La servillane est la danse de l’amour et de la séduction, et se fait avec un rythme ni trop rapide, ni trop lent. Les tenues jouent un rôle prépondérant, les partenaires se rapprochent, se frôlent, jouent avec le regard et l’élégance des gestes. Tous ont le buste en arrière, et les bras levés et arrondies, ce qui leur adonne une belle prestance.